Enerfées : du gaz vert à Janzé

Un projet innovant de méthanisation

Les travaux de l'unité d'injection de gaz renouvelable Enerfées ont officiellement été lancés début juillet 2021. Située au sein de la zone industrielle du Bois de Teillay, l'unité produira localement du gaz vert à partir d'effluents d'élevages et de co-produits végétaux locaux provenant de 55 exploitations voisines. Le gaz sera ensuite injecté dnas le réseau de distribution exploité par GRDF. Grâce à cette forte contribution du monde agricole, la dynamique du gaz vert poursuit son développement en Bretagne.

Enerfées

Enerfées, un projet de territoire porté par des agriculteurs

La SAS Enerfées est un projet agricole et territorial qui associe Terre des Fées (société réunissant 55 agriculteurs et la Coopérative Les Fermiers de Janzé), Roche aux Fées Communauté, la Société d’Economie Mixte Energ’IV du SDE35, BreizhEnergie (filiale de SemBreizh) et Engie Bioz. Terre des Fées est l'actionnaire majoritaire d'Enerfées puisqu'elle détient 61% du capital.

Véritable projet de transition énergétique, Enerfées est le fruit de longues réflexions menées depuis 2015 et d’une importante concertation territoriale. Il s’intègre dans des objectifs ambitieux du territoire en termes de transition énergétique, portés et accompagnés par la collectivité Roche aux Fées Communauté, labellisée Territoire à Energie Positive pour une Croissance Verte.

 

Les avantages de la méthanisation

La création d'une unité d'injection de gaz renouvelable présente de nombreux intérêts :

  • elle va permettre de produire un gaz « vert », d’origine 100% renouvelable, à partir des déchets et coproduits d’activités agricoles.
  • elle va contribuer au développement des énergies renouvelables et d’une économie circulaire locale sur le territoire.
  • les effluents d’élevage et autres résidus de culture deviennent alors une ressource : ils sont transformés en biométhane, et le digestat (produit après méthanisation) est utilisé en engrais et amendement organique naturel.

Innovant par nature, le projet sera également vecteur de développement et créateur d’emplois localement : 55 exploitations agricoles familiales seront pérennisées grâce à Enerfées. La moitié du montant de l’investissement total profitera, sous forme de contrats, à des entreprises locales. 4 emplois directs sont prévus pour l’exploitation du site et la logistique entourant le projet, et 4 emplois indirects sont également estimés du côté des prestataires de services, fournisseurs, sous-traitants, ...

Dans le cadre du plan de relance, le gaz vert tient toute sa place : il représente un levier important pour relocaliser de l’activité de façon structurelle.

Actualité