Penelle_14 Penelle_12

Depuis 2008 et pour faire suite aux lois issues du Grenelle II de l’environnement, la ville de Janzé a opté pour le « zéro phytosanitaire » comme de nombreuses collectivités, en raison de la toxicité de ces produits pour l’homme et l’environnement. Par conséquent, les services techniques œuvrent d’arrache-pied au désherbage de la voirie communale en employant des techniques non chimiques.
 

Un plan de désherbage ainsi qu’une charte de désherbage des espaces communaux ont été mis en place. Des techniques alternatives aux pesticides sont développées : utilisation de paillage, de désherbeur thermique... Ces techniques demandent certes plus de temps mais sont bien meilleures pour l’environnement et pour notre santé ! Entre les mois de mars et de novembre, quatre agents communaux se consacrent deux jours par semaine au désherbage de la commune.

balayeuseLe désherbage d’une rue se déroule en trois étapes :

1. le passage de la débroussailleuse,

2. le passage du souffleur pour envoyer les mauvaises herbes sur la chaussée,

3. le passage de la balayeuse pour ramasser les déchets verts et nettoyer la voie. Le désherbage est effectué toutes les quatre à huit semaines, selon les rues.

 

 

Adopter de nouvelles pratiques

Tous les Janzéens peuvent contribuer à cette démarche par de petits gestes simples. Saviez-vous, par exemple, que pour se débarrasser de plantes non désirées, vous pouvez utiliser de l’eau chaude, du vinaigre blanc ou du cidre ? La plante va subir un choc et se détruire dans les jours suivants. Cette technique réitérée au cours de l’année permettra d’obtenir un résultat optimum, sans pesticides ! Rappelons qu’il incombe à chaque habitant de nettoyer et balayer devant son habitation ou son commerce, que la voie soit publique ou privée.

Ensemble, adoptons de nouvelles pratiques pour un environnement plus sain !

 

Le désherbage du cimetière

Pour le cimetière, le désherbage répond à une tout autre organisation. En effet, la configuration des lieux ne permet pas le passage des appareils comme la débroussailleuse. Le désherbage est alors entièrement effectué à la main, à la binette. Entre les mois d’avril et de novembre, sept passages sont consacrés au désherbage du cimetière avec la présence en moyenne de sept agents municipaux.

 

Eco-pâturages, des moutons pour l’entretien d’espaces verts

Dans une démarche écologique, La ville de Janzé a fait le choix de recourir à des moutons pour l’entretien de certains espaces verts, en créant des éco-pâturages.

 

mouton ecopaturageL’éco-pâturage, c’est quoi ?

Initié dans les années 70, l’éco-pâturage est un outil de travail c’est-à-dire une technique d’entretien écologique des espaces naturels par le pâturage d’animaux herbivores. Il constitue une solution alternative à l’entretien mécanique et chimique des espaces verts. Il est particulièrement approprié, pour favoriser la réduction des déchets de tonte et développer la biodiversité des espaces entretenus. Par conséquent, il permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de ne pas utiliser de désherbants.

Comment ça marche ?

À Janzé il existe deux sites d’éco-pâturage : l’un sur le bassin tampon du lotissement de la Touche Auffray sur une superficie de 8 200 m² et l’autre à l’Yve, longeant le chemin piétonnier et la ferme de l’Yve pour une superficie de 4 888 m².

© Copyright Ville de Janzé - Site réalisé par : Logo de Synapse Entreprises