Espace naturel départemental situé à 7 kilomètres de Janzé.
Chemin aménagé de 3 km permettant d'apprécier toute les subtilités de ce magnifique paysage pastoral très prisé au début du XXe siècle.D'une superficie de 70 hectares le parc se compose d'un étang, d'importants boisements, de prairies, vergers et arbres isolés remarquables: tels sont les ingrédients d'une balade champêtre.

Accès libre toute l'année.

Le château, acquis en 1928 par la Congrégation des Pères du St Esprit, ne se visite pas. Seul un musée d'art africain situé dans le château est accessible au public..

 

Histoire

C'est au néolithique, entre le 5ème et 3ème millénaire avant notre ère, que sont édifiés les premiers monuments mégalithiques tels que la Roche aux Fées. Mégalithes, terme d'origine grecque, signifie grosses pierres et regroupe entre autres les menhirs et les dolmens.

A cette période, les populations deviennent sédentaires : elles s'installent durablement sur un territoire. Il s'agit là des débuts de l'agriculture et de la domestication des animaux. Ces populations réaliseront également, les premières poteries ou céramiques.

Si les menhirs restent encore énigmatiques, on sait au contraire que les dolmens, comme celui de la Roche aux Fées, étaient utilisées comme tombes collectives. Les défunts n'y sont pas enterrés, mais déposés à même le sol et étaient accompagnés d'offrandes.

La Roche aux Fées, dolmen de type angevin est composé de dalles de shiste pourpre Elle mesure 19,50 M de long, 6 m de large et 4 m de haut.

Roche aux fées      Roche aux fées

 Légende

Parmi tous les sortilèges attachés à la Roche aux fées, il en est un encore très présent : les fiancés testent leur future entente conjugale en comptant séparément les pierres du dolmen.

S'ils trouvent le même nombre, le bonheur est assuré. Mais comme ces bonnes fées sont facétieuses, il ne faut jamais s'étonner d'un mauvais résultat : ce sont elles qui embrouillent les seprits.

 

© Copyright Ville de Janzé - Site réalisé par : Logo de Synapse Entreprises